Rencontre intime avec la baleine… C’est un rêve qui m’a guidé vers elle

Cela fait de nombreuses années que ma route a croisé celle des cétacés. Cette voie n'est pas le fruit d'une rencontre fortuite. Bien avant de plonger dans l'eau avec les dauphins, ces derniers m'avaient offert leur présence dans mon sommeil.Rencontrer baleine Basse Californie

Chez les aborigènes qui communiquent par télépathie avec les dauphins, le réveil est un moment précieux où chacun cultive la vision de ses rêves, appelé le « dreamtime » par les anglos-saxons.

Il y a quelques mois, j'ai eu l'occasion de profiter pleinement de ce « dreamtime » lors d'un rêve...

Un lieu désertique défilait le long de mes yeux ; ce n'était pas la déférence  de rigueur des processions qui guidaient nos pas, mais une sensation de communion, intime et directe. En effet, elles s'approchaient du bateau pour échanger nos caresses contre leurs regards : une mutuelle bénédiction s'accomplissait sans hiérarchie, dans un instant d'altruisme absolu.

La lecture de ce rêve ne fut même pas nécessaire :

Dès le lendemain, je m’appliquais à chercher de mes yeux ce lieu à travers les images qu'un internet me proposait avec pour seul mot-clef : baleine

C’est ainsi que je découvrais la lagune de San Ignacio. La ressemblance avec la vision de mon rêve était plus que flagrante.

Après avoir passé l’été à se nourrir en Alaska, c’est au début de l’hiver que les baleines grises commencent leur incroyable migration en direction du Sud vers les eaux chaudes de la Basse Californie. Elles voyagent durant 2 à 3 mois pour venir se reproduire et donner naissance.

C'est à ce moment que nous entrons humblement dans leur territoire.

Il m'est aussi difficile de décrire l’interaction physique qu'il m'est compliqué de raconter le rêve :

C'est la bienveillance la plus totale qui est le gardien de ce temple de la fécondité. Sans soupçon pour des êtres dont ils connaissent les pulsions destructrices, les baleines nous accueillent comme si notre présence était attendue à chaque instant.

Je ne dis pas ça pour raviver la culpabilité qui ronge certains d'entre nous lorsqu'ils pensent à l'impact de l'espèce humaine sur le globe. Je souhaite simplement insister sur ce sens de l'appréhension d'autrui propre aux cétacés : il donne un sens à des mots comme « plénitude » et « sérénité ».

A leur contact, je repense à ces vers d'Eluard dans « fin des circonstances »

« Plus d’horizon, plus de ceinture,
Les naufragés, pour la première fois, font des gestes qui ne les soutiennent pas.
Tout se diffuse, rien ne s’imagine plus »

Rien ne s'imagine, car notre mental n'éprouve plus le besoin de produire des représentations qui se superposent à l'instant présent. Tout se diffuse : nos esprits et nos cœurs se confondent pour sonner au même diapason et éteindre toute dispersion pour laisser éclater une ultime sensation de joie à la fois confinée et exaltée.

Je suis particulièrement attachée au titre de ce poème, « fin des circonstances ». Ces circonstances, c'est-à-dire les bonnes ou les mauvaises raisons qui nous ont amené là où nous sommes, qui font de nous de malheureux naufragés ou d'insouciants plaisanciers, elles prennent fin à ce moment. Ce spectacle si démonstratif qu'est la présence de baleines à nos côtés se transforme paradoxalement en voyage intérieur, l'absence de langage fait naître un silence plein qui nous ramène à l'essentiel : la sensation de l'unité, l'absence de séparation.

Je dis toujours qu’il est très fort de voir approcher vers Soi, un animal sauvage, car c’est sa liberté qui la porte vers nous et non notre volonté.
J’ai demandé récemment à une participante ce que ce voyage avait éveillé en elle :

« C’est aller à la rencontre de notre profondeur, aborder les paliers comme la baleine lorsqu'elle descend aux fins fonds des océans et laisser à la surface une mer d’huile »

J’ose rêver telle la légende amérindienne, celle évoquée par un inconnu, qui dit que la baleine a rêvé l’homme, que nous sommes le fruit de son rêve, j’ose espérer que nous saurons être à la hauteur de sa vision, celle de la bonté qui sait faire fondre les cœurs les plus fermés des hommes.

En tous cas, en toute humilité, c’est l’intention de ces voyages, créer l’alchimie entre nous humains au sein du même groupe.
Une fois, mon cousin présent sur ce voyage, me disait ceci : « j’admire ta façon de gérer tous les participants de notre groupe pourtant si hétéroclite ! »

Oui, qu’importe qui l’on est, d’où l’on vient, qu’importe notre pratique, que l’on fasse de la relaxation, de la méditation, ou rien de cela : ces voyages sont une invitation  à s’émerveiller ensemble devant la grâce et la majesté de la baleine, telles des retrouvailles, dans la simplicité du cœur, notre véritable demeure.

Souhaitez-vous embrasser une baleine grise ?

Vous avez de vivre de vivre une rencontre intime avec les baleines, sans forcément avoir besoin de vous mettre à l'eau ? Recevoir  la tendresse de ces mères de la mer ?rencontre baleine grise

Je vous propose une rencontre intime avec les baleines grises de Basse-Californie, au Mexique.

C'est en plein cœur que vous serez touchés.
Un rendez -vous de tendresse avec ces Êtres exceptionnels dans les lagunes bordant l'Océan Pacifique

Les baleines sont comme des « Ambassadrices », elle  viennent vers les bateaux et se laissent parfois toucher, parfois même, « embrasser ».

De la porte de votre bungalow, vous pouvez aussi les observer celles qui ont parcouru  5 000 milles des eaux glaciales de la mer de Béring jusqu'aux eaux chaudes de cette lagune désertique.

Souvenirs du voyage 2018


Nous nous aventurons avec les pêcheurs mexicains robustes, pilotés par des bateliers locaux expérimentés.  En plus de l'observation des baleines, cet écosystème fragile et très spécial offre de nombreux autres sites ... des plages vierges, des estuaires riches en eau, des côtes chargées de fossiles, des oiseaux spectaculaires et des cieux nocturnes remplis d'étoiles.

Frédérique vous accompagnera sur ce voyage pour rencontrer ces êtres incroyables à un niveau très profond. Des sessions quotidiennes vous permettront d'apprendre des baleines elles-mêmes et d'être totalement immergés dans leur monde sur les plans physique, émotionnel, mental et spirituel.
Frédérique vous aidera à communiquer avec les baleines à un niveau intime. Sur ce voyage, vous vous sentirez, écouté touché, vous pourrez parler et écouter le plus grand mammifère sur la planète terre! Les baleines sont des enseignants merveilleux de compétences télépathiques.

Les nuits étoilées invitent le sommeil au son des baleines, vous  dormirez et serez bercés par leur souffle que vous n'oublierez jamais. Nous irons rencontrer une autre espèce de baleine, la rare et discrète baleine bleue dans le décor somptueux de la mer de Cortes.

Pour ceux et celles qui le souhaitent, vous pourrez aussi nager, danser jouer avec les otaries, en pleine mer, ressentir leur légèreté et leur fluidité, une invitation à être ! C’est fabuleux !

Nous aurons aussi la chance d’observer le pacifique et magnifique requin baleine, ressentir en sa présence, un temps "immobile" où tout est calme et tranquille.

Un voyage d'exception en tout petit comité (8 personnes). N'hésitez pas à nous contacter pour découvrir le programme détaillé. Voyage organisé en collaboration avec l'Agence l'Odyssée du Papillon.

Prochain départ : le 16 Février 2019 - Inscription avant le 21 Juin 2018.